éléments de bitographie,

un travail doctoral par le professeur Kooiman

 

Apres m’être murement penchée sur la question, il m’est apparu qu’une discipline faisait cruellement défaut a notre corpus scientifique.

jugez-en

 

Ainsi il appert, que en matière de bite, on se limite généralement a une analyse sommaire, elle est grosse? Elle est coupée? Et on en reste là .

ainsi la cartographie phénoménologique reste largement en jachère,  

c’est pourquoi il m’a semblé nécessaire de fonder la bitographie moderne sur une base tout d’abord théorique ( géométrie, texture, couleur, densité, consistance, flexibilité, odeur et saveur, température, mais aussi comportement ) qui acceptons-en l’augure, fondera demain, des applications concrètes au quotidien de nos concitoyens: quelle combinaison de bites pour la double pénétration? a quelle fréquence changer de main pour la branlette pour maintenait l’alignement centrale?

 

c’est dans cet espoir, que je vous livre incontinent, ces premiers éléments de bitographie dont je veux croire qu’ils entreront dans les annales.

 

 

Apres profondes investigations, il est fort inutile de continuer a croire que la longueur hippique est une vertu. Quelques rudiments de founographie se révèleront précieux pour jouir pleinement des explications qui suivent; la  largeur étant élastique, la profondeur l’est moins: les bleus sur le col de l’utérus en sont la preuve.

 

la trop petite taille, le lecteur curieux, consultera avec profit, les bons conseils de mama esther *

 

l’épaisseur, vu comme note plus haut, peut s’avérer utile pour les femmes qui ont une grande élasticité de leurs parois chattophiles.

 

Le gland, ils vient dans toute sorte de formes,  c’est d’une biodiversité diversifie incroyable. il y a des hommes a petites têtes, habiles et fourretout, des têtes plus robustes, bien plus larges que le corps de la verge, ce qui lui donne un effet champignon, certainement mieux expliqué par le célèbre mycologue Yves Baillard, et cela crée un vide, une des raison de pet de fouffe et une sodomie plus difficile. la fellation dans ces cas, est un peu comme sucer un butt plug et on a tendance a trop titiller la glotte.

 

il y a des cas de courbures, celles qui tendent vers la gauche, et celles vers la droite, cela n’est pas une choix politique, j’ai examiné plein de cas de courbure de droite, mais où le propriétaire, votait uniquement pour la gauche, j’ai du me défaire de cette théorie. Ainsi que la théorie de la branlette monomanuelle. Ceux qui se masturbent la verge avec la droite, n’ont pas forcement la courbure vers la droite, mais je dois admettre une lacune dans cette théorie, car je ne suis pas sur si parfois, il ne pratiquaient pas avec les deux mains... 

 

Le célèbre docteur bitologue, Marc Wallace, a cité le cas de verges, de taille petites, mais courbées adroitement pour toucher le point G, au grand plaisir des utilisatrices.

 

Il y a quelques cas rares de bites a deux trous, où l’on peut observer en mettant la vidéo en ralentie, deux jets de jouissance masculine sortir en même temps, dans des directions opposées, et au compteur, il y avait treize jets.

mais cela reste une phénomène assez rare.

 

Il est aussi observe que fort souvent, la couleur de la bite, ne converge pas avec la couleur d la peau sur le reste du corps. Je n’ai pas encore de justifications valable a ce point, mais je continuera avec ardeur d’explorer ce sujet.

 

il y a des bites, avec texture douce telle la peau d’un bébé, mais il y a aussi des territoires plus élaborées où l’on peut observer un groupement de veines, de toutes couleurs et donnant un aspect rugueuse, chose qui peut donner quelques sensations éruptives. Un exemple bien connu, est l’exemplaire de docteur Malone.

 

La prépuce, cette petit bout de peau, qui a pour fonction de protéger la tete et qui est utilisé pour baisser et remonter dans le cas de exercice dite branlette, n’est pas présente chez tout homme. certains l’ont enlevé des la naissance, ou dans le cas d’un certain étalon italien, a une stade plus avance dans la vie.

les deux cas, ai je pu observe, donnent autant de plaisir, mais incite a un changement de technique. Cela peut s’avérer déconcertante pour les femmes qui n’ont pas grandies entourée d’hommes dé-prépucélé, car le temps d’un instant, elles ont perdue leurs repères, mais cela, en général, devient une challenge et elles s’en remettent avec la grande joie d’une nouvelle découverte.

 

l’éjaculation, bien que pas un sujet de bitographie, fait néanmoins partie de mes recherches, car a force de manier scientifiquement mes sujets, il arriva souvent une sorte de conclusion finale.

une grande partie a une fragrance ammoniacale, et brule un peu sur la peau délicate de l’investigatrice. néanmoins, certains ont une saveur légèrement sucrée. j’ai pu observer que la nourriture, l’alcool et les médicaments, jouent une grande partie a la saveur et l’odeur de ce liquide. Liquide qui parfois est transparente, des fois blanchâtre ou bien épaisse et velouteuse. 

 

Contrairement aux mythes, pas tous les hommes de couleur noire, ont une bite qu’ils doivent trainer par terre, et pas tous les asiatiques ont une verge qui cherche encore a avoir une taille d’adulte. rassurez vous, les mythes ont une la gue de pute, j’ai fort souvent rencontré des cas complètement au delà de ces histoires.

 

Bien sur ces examens sont loin d’avoir terminés. Il est important de continuer a mieux comprendre cet objet énigmatique, je vous propose donc une prochaine lecture scientifique dans la prochaine numéro de bito-clinique.

 

 

*ibid.op.sit.

446 Vues