journal bipolarien

reflexions sur mes cycles, bipol, emotionnels, energetiques et caractèriels

Cycles!

épuissants et à ne plus en finir les derniers temps. De plus en plus vite, de plus en plus extremes et suicidaires aussi. (voire, journal d'une non vie)

 

Une sensation forte d'mpuissance totale face à cela. Je suis celle qui observe, mais pas celle qui gère et c'est justement cela qui déclenche l'état suicidaire.

c'est comme un abcès dans le mental. Qui, lui ensuite, trouve toutes les raisons valables à cela. Et quoique maintenant je n'ai plus envie de mourir, j'en vois encore toutes les raisons, et reste sur ma position que cela devrait être un droit. Et que de savoir que j'ai ce droit et cette empowerment, justement me redonne envie de vivre, car j'ai repris le controle.

cela semble etrange, mais dans mon esprit de neuro atypique, c'est d'une logique limpide.

 

Bref.

Il y a comme un cliquement, tres clair, que je ressens dans mon cerveau. Comme le moment quand le dentiste crève l'abcès et que tout le pus sort.

c'est soulageant.

Clique, le cadran change. L'esprit se libère, c'est tres tres net, ce petit cliquement.

Puis je vois que le cadran tourne...

puis je prends peur, car quoique l''etat maniaque est agreable, il est aussi imprevisible, cause des degats et surtout incite ensuite à une nouvelle chute.

 

Les éléménts déclencheurs, car j'en ai quand même trouvé, malgré tout, je suis grande observatrice; comme je suis HP, jai besoin de comprendre. Si je ne comprends pas une certaine situation importante pour moi, je buggue. Je perds control, même si je me le cache.

Perdre controle est de vouloir reprendre controle.

seul moyen... en finir.

 

Bon ça va pas si vite ni si precis que cela, mais c'est un élémént.

Je suis passée par des cycles, remplis de haine et de colère. Ouah! je ne connaissais pas ces emotions la. Surtout que je ne me les ai jamais permises, trouvant ces emotions là non utiles, donc quelque part depuis petite, j'ai du mes les interdire.

Et là, la porte des emotions negatives, que je me suis bien fermée à clef dans ma tete, bin, elle a fini par peter.

Je trouve, ou surtout trouve dans ces moments là, le monde injuste, con, rempli de haine et de colère.. tandis que c'est surtout moi envers moi meme à ce moment là, mais cela je ne le vois plus, et donc je veux en finir avec ce monde, sic, avec moi meme.

Les personnes qui m'ont menti, je peux les pardonner, mais seulement si on m'explique le pourquoi. Je ne comprends pas le processus de consciemment mentir a quelqu'un. Mais si je comprends le mecanisme, je peux depasser cette emotion de trahison et manque de respect.. pardonner, comprendre, contiinuer mon chemin.

mais là, je n'avais pas d'explications, autre que d'autres mensonges.

E je pense que cela a du déclencher une amasse de cycles intenses.

Là, j'ai entendu ce cliquement.

psssshhhhht

ensuite,une seance de shibari, pour me remetre d'aplomb et surtout donner une pause à mon cerveau... et là, je vais essayer de, quitte à me faire violence, me remettre a mediter, meme quand je suis en manie, meme si j'ai pas d'energie. Il me faur reposer ce cerveau.

Plus de shibari.

Et surtout, si Dieu le veut bien, plus de temps avec la personne que j'aime, car l'amour pour moi, le toucher est un élément incroyablement stabilisant. mais il va falloir me battre, battre mes demons, liberer de l'espace sur mon diisque dur et bien observer les cliquetis dans mon cerveau, pour vite y remedier et trouver ce qui l'a déclenché...

En lire plus..